fbpx
Menu

Grille des salaires des ouvriers du bâtiment 2021 – Bretagne

Charpentier fer

Date de publication : 1 mars 2021 / Catégorie(s) : Emploi, Réglementation

La CAPEB met à disposition des entreprises artisanales du bâtiment la nouvelle grille des salaires des ouvriers du bâtiment pour la Bretagne. Salaire minimum, indemnisation des déplacements, que définit ce document pour l’année 2021 ?

Grille des salaires et des indemnisations 2021

Cliquez ici pour télécharger la grille de salaires des ouvriers du BTP 2021 en Bretagne

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) a récemment communiqué la grille des salaires pour la région Bretagne. Celle-ci est applicable à compter du 1er janvier 2021 et jusqu’au 31 décembre 2021.

Le salaire minimum des ouvriers

La première information de cette grille, c’est évidemment celle relative à la rémunération de chaque travailleur. Celle-ci est fonction de :

  • la catégorie socioprofessionnelle (ouvriers d’exécution, compagnons professionnels, chefs d’équipe, etc) ;
  • du nombre d’heures travaillées par semaine.

Sont également définis les défraiements divers comme le prix du panier repas, l’indemnisation transport ou encore l’indemnisation kilométrique.

Salaire minima des ETAM

De nouveaux barèmes sont également définis pour le salaire minimum pour les ETAM (Employés, Techniciens et Agents de maîtrise) en fonction de leur niveau (classé de A à H).
Ainsi, pour 35 heures par semaine, un salarié de catégorie A ne peut pas être rémunéré moins que 1594 euros brut. Pour la catégorie H, ce chiffre grimpe à 3021 euros.

Le SMIC dans le bâtiment

À partir du 1er janvier 2021, le SMIC horaire dans le bâtiment est fixé par décret à 10,25 € brut. Cela correspond donc à une augmentation de 0,99%, soit l’équivalent de 10 centimes d’euro supplémentaire par heure travaillée. Mensuellement, le salaire minimum est donc de 1554,58 € brut pour 35 heures hebdomadaires. Cela représente une rémunération mensuelle de 1219 € net.

Cette revalorisation du SMIC horaire est uniquement mécanique. En effet, le salaire minimum interprofessionnel de croissance est réévalué chaque année en fonction de plusieurs critères. Le plus important d’entre eux est l’indice de croissance des prix à la consommation. L’inflation ayant été très faible, la revalorisation du SMIC horaire a été en conséquence. Par ailleurs, cette année, il n’y a pas eu de coup de pouce de la part du gouvernement.

Apprentis et stagiaires

Les apprentis et stagiaires du BTP ne sont évidemment pas oubliés. Ainsi, le document mis à disposition par la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment précise la rémunération des apprentis et stagiaires du BTP.

Cette rémunération est un pourcentage du salaire minimum. Une revalorisation du SMIC au 1er janvier 2021 entraîne mécaniquement une hausse de la rémunération des apprentis du Bâtiment. Pour cette année, cette hausse est donc de 0,99 %.

Cette augmentation se traduit par exemple par une rémunération de 621,85 € pour un apprenti en première année de contrat qui n’a pas encore 18 ans. Ce montant passe à 777,31 € lors de la deuxième année, et à 932,77 € lors de la troisième année, et ce, s’il a toujours moins de 18 ans. Si ce n’est pas le cas, c’est une autre grille qu’il faut prendre en considération.

Les grilles de salaires des ouvriers du bâtiment des années passées

Pour rappel, vous pouvez toujours accéder aux grilles de salaires des années précédentes à partir d’ici :

Les grilles de salaires des ouvriers du TP des dernières années

Sur le même sujet