fbpx
Menu

Comptable (H/F)

comptable

Au sein d’un cabinet ou d’une société, le métier de comptable offre de nombreuses opportunités de carrière. En effet, il est un rouage essentiel de la bonne marche et du développement de toute entreprise. Quelles sont les formations permettant de devenir comptable ? Quelles sont les perspectives de carrière ?

Description du métier de comptable

Indispensable à la bonne marche de toute entreprise, le comptable assure la vérification et l’enregistrement des données financières. Il est également en charge de l’établissement de ses comptes d’exploitation, le tout dans le plus strict respect des procédures en vigueur. Mais réduire cette profession à la seule saisie des chiffres d’une entreprise est bien loin de refléter la réalité.

Les structures dans laquelle peut évoluer ce professionnel

Un comptable peut être salarié au sein même d’une entreprise. Dans ce cas, son champ d’action se limite à la seule structure pour laquelle il est employé. On comprend donc aisément que cela ne concerne que les grosses sociétés, éventuellement des ETI.
Les PME, les TPE, les indépendants et les associations n’ont pas toujours la capacité financière d’embaucher un tel professionnel. En revanche, ils peuvent faire appel à de l’intérim ou déléguer la gestion de leur comptabilité ou encore de l’établissement du bilan annuel à un comptable au sein d’un cabinet d’expertise.
Dans ce dernier cas, c’est le gérant de la structure qui lui délègue tout ou partie de la gestion et du traitement des éléments financiers de sa structure. Le comptable exerce alors le même métier pour le compte de son client. Ainsi, il récupère les données, les vérifie, les traite, établit les bulletins de paye, les liasses fiscales ou encore les comptes annuels.

Environnement de travail

Quand on évoque cette profession, nombreux sont ceux qui imaginent encore qu’il s’agit d’une personne seule derrière des montagnes de livres dans un bureau sombre.
Une image tenace mais totalement erronée puisque le comptable du XXIe siècle travaille principalement sur ordinateur. En outre, loin d’être isolé, il est au contraire en contact permanent avec les forces vives de l’entreprise dans laquelle il évolue, comme les ressources humaines, les commerciaux ou encore la direction. Il en est de même quand il exerce à son compte.
Cela explique pourquoi le relationnel est l’une des qualités indispensables à cette profession.

Quelles sont les missions d’un comptable ?

Les missions dévolues à un comptable diffèrent considérablement selon qu’il soit au sein d’un cabinet ou d’une entreprise. Et même dans ce dernier cas, cela dépend encore de la taille de la structure.

Comptable dans un cabinet d’expertise

Le comptable travaillant pour le compte d’un cabinet est directement placé sous la responsabilité d’un expert comptable. Il dispose d’un portefeuille de clients pour lesquels il effectue différentes tâches parmi lesquelles :

  • l’établissement des bulletins de salaire ;
  • le contrôle des opérations bancaires et des divers éléments qui lui sont transmis (factures, etc) ;
  • la prise en charge des déclarations sociales ;
  • la réalisation des opérations de clôture ;
  • l’élaboration de la liasse fiscale ;
  • le recouvrement des factures en attente de paiement ;
  • la préparation des différents éléments requis pour établir le bilan et les comptes annuels.

Comptable au sein d’une grande entreprise

A sein d’une entreprise, le comptable salarié est sous la responsabilité directe du chef comptable. Cette fois, s’il se consacre uniquement à son employeur, il n’effectue toutefois pas exactement le même travail. En effet, il est, par exemple, en charge de l’établissement des bulletins de salaire, du recouvrement des factures en attente ou impayées, ou encore des fournisseurs.
Il est également amené à effectuer la préparation des différents éléments comptables remis par la suite aux contrôleurs de gestion.

Comptable dans une ETI ou une PME

Dans une ETI ou une PME, le comptable effectue des tâches similaires à celles qui lui sont dévolues dans une structure plus importante. Toutefois, il doit être bien plus polyvalent car il a généralement en charge l’intégralité des comptes de l’entreprise.
Son rôle va souvent bien au-delà car il peut être consulté par le dirigeant sur la gestion financière ou concernant un projet d’investissement. Le comptable est alors plus que jamais un conseiller précieux pour le chef d’entreprise.

Qualités et formations requises pour devenir comptable ?

Quelles sont les qualités requises

Pour prétendre exercer cette profession, certaines qualités sont requises, au rang desquelles :

  • la probité : au regard des sommes qui sont en jeu et du fait même que le comptable a un accès direct aux finances de l’entreprise, ce dernier se doit d’être intègre ;
  • la rigueur : dans ce domaine, il n’y a pas de place pour de l’à-peu-près. La plus grande rigueur est de mise pour éviter des impairs aux conséquences financières parfois désastreuses ;
  • un bon relationnel, tant avec ses collègues qu’avec ses différents interlocuteurs. En effet, il est immanquablement amené à échanger avec des fournisseurs ou avec des clients. Ces derniers ne maîtrisent pas toujours les subtilités de la comptabilité ou de la fiscalité. Bon relationnel et pédagogie sont donc des atouts essentiels.

Quelle formation pour ce métier ?

La formation à ce métier se fait soit en deux ans après le bac via un BTS CG (Comptabilité Gestion), soit en trois avec un diplôme de comptabilité et de gestion (DCG).
En ce qui concerne le brevet de technicien supérieur, la durée de formation est de deux après le baccalauréat. Ce diplôme d’Etat peut être préparé, soit via un cursus classique, soit en alternance, et ce, aussi bien dans un établissement public que privé.

Le BTS Comptabilité Gestion permet à son titulaire d’exercer en tant qu’assistant comptable. Il exerce par exemple au sein d’un cabinet ou d’un service de comptabilité rattaché à une entreprise ou à une administration publique. Avec l’expérience, il peut par la suite occuper le poste de comptable.

Quant au diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), il se prépare en trois ans après le bac, soit l’équivalent d’une licence. Sur le marché du travail, c’est aujourd’hui le parcours privilégié par les recruteurs. En effet, il permet d’accéder directement à un emploi de comptable.
A noter qu’en fonction de votre dossier ou de la mention obtenue à votre BTS Comptabilité Gestion, vous pouvez obtenir une équivalence pour accéder à la dernière année de la licence et ainsi obtenir le très convoité DCG.

Quelles sont les perspectives d’évolution de carrière ?

La personne récemment diplômée débute en général sa carrière dans un cabinet, une banque ou une entreprise comme assistant du chef comptable pour acquérir de l’expérience. En fonction de son cursus et de son investissement personnel, de nombreuses opportunités peuvent ensuite se présenter à elle.
A terme, il lui est ainsi possible de briguer des postes tels que :

  • chef de mission ;
  • chef comptable ;
  • directeur administratif et financier ;
  • auditeur financier.

Bien évidemment, parallèlement à l’exercice de sa fonction, le comptable peut reprendre une formation plus spécifique pour acquérir des connaissances plus pointues et, pourquoi pas, ouvrir son propre cabinet.

Les autres métiers de ce secteur d'activité

Aucune offre d'emploi pour le métier Comptable (H/F)

elit. elementum sem, dapibus ipsum eleifend felis facilisis