Menu

Les réseaux sociaux, opportunité pour trouver un emploi

reseaux sociaux et emploi

Date de publication : 11 juillet 2016 / Catégorie(s) : Emploi

Il y a encore une décennie, pour trouver un emploi, il fallait éplucher la presse quotidienne régionale (PQR) ou encore les journaux de petites annonces.
Aujourd’hui, avec l’omniprésence d’internet, mais surtout des réseaux sociaux, trouver un emploi, c’est également soigner sa présence sur les réseaux sociaux, en particulier sur LinkedIn, Viadeo, Twitter ou encore Facebook.

Qui recrute via les réseaux sociaux ? Comment parvenir à trouver un travail par ce biais ? Quel réseau social privilégier ?

Qui recrute via les réseaux sociaux ?

Chefs d’entreprise, recruteurs ou cabinets de recrutement sont de plus en plus friands des réseaux sociaux pour pourvoir un poste.

Pourquoi ? Parce que contrairement au classique curriculum vitae, il est possible de vérifier les références et d’approfondir les informations fournies par une candidate ou un candidat, bref de se faire une idée bien plus précise de l’expérience de la personne.
De plus, les réseaux sociaux offrent une plus grande réactivité et permettent de pourvoir un poste vacant très rapidement, qu’il s’agisse d’un CDI ou d’un CDD, par exemple pour remplacer une personne en congé maternité ou en arrêt maladie.

Toutefois, tous les secteurs d’activité ne sont pas représentés de la même manière puisque l’on y trouve essentiellement des offres d’emploi en rapport avec les nouvelles technologies, la communication, le marketing ou encore l’information.
A l’inverse, des secteurs tels que les métiers de bouche, l’industrie ou encore les transports sont peu visibles. Et pourtant, cela reste un bon moyen de se faire recruter car, si les offres y sont nettement moins importantes, les candidats également.

Pour une veille ou une recherche active d’emploi

Avec plusieurs millions d’utilisateurs, les réseaux sociaux sont désormais des outils incontournables pour, en plus des sites spécialisés dans le recrutement, trouver un emploi ou effectuer une veille.
Toutefois, tout est histoire de visibilité : il vous faudra donc étoffer votre réseau de contacts sur LinkedIn, Viadeo, Twitter ou encore Facebook, mais également l’animer, par exemple en y partageant vos connaissances.

Soigner votre profil

Contrairement à un CV classique, les réseaux sociaux vous permettent, non pas de mettre en avant vos études, mais de valoriser votre savoir-faire. Veillez donc à être le plus précis possible quant à votre expérience, sans oublier de mettre votre profil à jour chaque fois que cela est nécessaire.

Animer votre réseau

Vous inscrire sur LinkedIn, Viadeo, Twitter ou encore Facebook n’est pas suffisant, à moins d’aimer parler dans le vide.

Il vous faut vous constituer un réseau de contacts que vous pourrez démarrer par exemple en vous tournant vers vos collègues ou anciens collègues de travail. L’erreur à éviter étant évidemment de convier des connaissances avec lesquelles vous n’avez pas de rapports professionnels. Il faut que vos échanges soient exclusivement professionnels.

Pour espérer attirer d’autres contacts à vous, vous devrez par la suite partager des informations en rapport avec votre cœur de métier. Et il s’agit bien d’un partage et non d’une simple rediffusion. Ainsi, si un article sur un site spécialisé vous semble intéressant, vous pouvez tout à fait le relayer, mais vous devrez obligatoire y apporter votre point de vue. LinkedIn et Viadeo vous offrent en plus la possibilité de rejoindre des groupes de travail, et donc, de soigner votre visibilité.

Une animation régulière vous permettra ainsi d’entretenir votre réseau de connaissances, mais également de l’accroître, tout du moins si vous apportez le plus grand soin, tant aux informations que vous partagez qu’au fait de toujours répondre à chaque interlocuteur qui pourra être amené à vous contacter.

Enfin, une animation de qualité, c’est également savoir renforcer le poids des mots avec celui d’une image ou d’une vidéo.

Quel réseau social privilégier ?

Pour trouver un emploi via les réseaux sociaux, LinkedIn et Viadeo sont des incontournables. Si dans l’Hexagone, c’est ce dernier qui a longtemps dominé, aujourd’hui, LinkedIn a aujourd’hui pris le dessus. Toutefois, exception faite de la région Ile de France, Viadeo n’est pas à négliger.
Enfin, outre leur spécialisation, l’intérêt de LinkedIn et Viadeo réside dans le fait qu’il est possible de participer à des groupes de travail en fonction d’une thématique et d’une géolocalisation. Une manière de se faire connaître, de partager son expérience et de se faire repérer des recruteurs et autres DRH.

Quant à Twitter, même s’il est généraliste, il reste un bon réseau social pour trouver un emploi. En utilisant convenablement les mots-dièses (hastags), il est ainsi possible d’obtenir de nombreuses offres d’emploi publiées en temps réel.

Enfin, impossible de parler recrutement sans évoquer Facebook dont l’intérêt réside dans le fait qu’il soit le numéro un des réseaux sociaux.

Facebook, Twitter, LinkedIn ou Viadeo sont de formidables outils pour dialoguer avec les cabinets de recrutement, les DRH ou les dirigeants pour poser des questions sur une offre d’emploi, pour se faire repérer ou pour s’enquérir d’un possible poste bientôt vacant, bref, pour instaurer un dialogue.
Et les personnes qui n’attendent pas qu’on aille les chercher sont généralement celles dont ont besoin les entreprises, des personnes qui savent faire preuve d’initiative.

Enfin, dès lors qu’une offre d’emploi est communiquée par le biais d’un réseau social, vous n’avez que quelques heures pour réagir. En effet, les postulants sont généralement tellement nombreux qu’après un délai de 24 heures, il est totalement inutile de candidater. Pire, bien souvent, le recrutement a lieu sur les premiers CV ou profils reçus, d’où l’intérêt d’effectuer une veille.

Sur le même sujet