Menu

Peintre en bâtiment (h/f)

métier de peintre, intérim

Description du métier de peintre en bâtiment

Le rôle du peintre est de préparer les surfaces à peindre et d’étendre la peinture au pinceau ou de l’appliquer au pistolet. Il peut également poser les revêtements muraux (papier peint, tissu, toile de verre, intissé…). Certains peintres sont formés à la pose des revêtements de sol (parquets, moquettes, linoléum..). Le peintre peut effectuer des travaux de ravalement, cette activité s’exerce en extérieur et le plus souvent en hauteur.

Tenue de travail

blanc de travail.

Matériaux

Le peintre utilise des produits préparés en usine dont il ajuste les teintes selon ses besoins. Il pourra aussi préparer lui-même les couleurs ou les mélanger.

Outillage

Le peintre dispose en général d’un matériel léger, transportable : échelles, pinceaux, brosses, brosse à rechampir, taloche, couteaux à enduire, rouleaux à peintre, machine à décoller le papier, spatules…

Appelations

Plusieurs appellations sont possibles pour définir le peintre en bâtiment :

  • aide peintre,
  • applicateur(trice) d’enduits ou de résines de synthèses.
  • Peintre décorateur(trice), peintre en lettres, enduiseur(euse).
  • Peintre finisseur(euse), peintre plâtrier(ière), peintre ragréeur(euse).
  • Peintre tapissier(ère), peintre vitrier(ière).
  • Poseur(euse) de papiers peints, poseur de plafonds tendus, poseur de tissus tendus.

Circonstances et lieux de travail du peintre bâtiment

Le peintre peut travailler à l’intérieur ou à l’extérieur, dans une pièce ou sur une façade, sur un échafaudage, ou dans une nacelle (échafaudage volant).

Il peut s’agir d’une construction neuve ou d’une habitation ancienne à rénover. Le peintre doit savoir s’adapter aux lieux dans lesquels il intervient, il saura identifier la nature du support (maçonné, plâtre, bois, métaux, plastique…) et vérifier son état (défaut, détérioration…).

La peinture doit être bien appliquée pour jouer son rôle de revêtement contre les agressions extérieures. Mais elle doit aussi avoir un aspect flatteur et agréable. C’est pourquoi un bon peintre a le sens des couleurs, de la finition et de la précision.

Le peintre peut également appliquer la peinture au pistolet.

Lorsqu’il s’agit de la pose de papiers ou de tissus muraux, il est conseillé de posséder de bonnes notions de calcul et de dessin.

Sécurité exigée pour le métier de peintre

Le peintre doit porter ses équipements de protection individuelle : chaussures de sécurité et gants voire harnais, ….. Le métier s’exerçant en hauteur, le peintre doit savoir implanter et sécuriser le chantier par l’installation d’échafaudages, de garde-corps anti-chutes, de lignes de vie et de stocks de matériaux.

Niveaux

Niveau & Position

Contenu de l’activité

Autonomie / Initiative / Technicité

N1

 

Travaux de simple exécution selon des consignes précises

Pas de connaissances particulières

Contrôle constant

N1P2

Travaux simples sans difficultés particulières

Première spécialisation dans l’emploi. Contrôle fréquent. Initiatives élémentaires. Responsable de leur bonne exécution.

N2

Travaux courants de sa spécialité réalisés à partir de directives générales

Contrôle ponctuel. Initiative dans le choix des moyens. Autonomie sur les travaux courants de sa spécialité.

Bonne maîtrise de la technique. Connaissance et respect des contraintes liées à l’environnement.

N3P1

Maîtrise de la lecture de plans et la tenue de documents d’exécution. Peut être assisté d’autres ouvriers de qualification moindre.

Bonnes connaissances professionnelles.

Responsable de la bonne réalisation sous contrôle de bonne fin.

Réalise des travaux complexes de sa spécialité.

N3P2

Travaux délicats de son métier réalisés à partir d’instructions générales

Très bonnes connaissances professionnelles. Peut prendre des initiatives se rapportant à la réalisation des travaux confiés.

N4P1

Organise le travail des ouvriers constituant l’équipe. Assure la conduite des travaux.

Autonomie dans son métier.

Parfaite maîtrise de son métier et technicité affirmée. Capable de diversifier ses connaissances professionnelles, y compris dans techniques connexes.

N4P2

Travaux les plus délicats de son métier ou assure de manière permanente la conduite et l’animation d’une équipe composée d’ouvriers de tous niveaux.

Large autonomie dans son métier. Initiatives très larges, rend compte de la maîtrise. Parfaite maîtrise de son métier et connaissance de techniques connexes lui permettant d’assurer les travaux relevant de celles-ci. Transmission de son expérience, tutorat.

°Cf salaire horaire selon niveau, sur grille du bâtiment Bretagne

*CAP  : Certificat d’Aptitude Professionnelle

**BEP : Brevet d’Etudes Professionnelles

***BP : Brevet Professionnel

Passerelles vers d’autres métiers

Enduiseur

C’est la phase la plus importante de l’ouvrage. Elle consiste à reboucher les trous avec une pâte spéciale que l’on appelle l’enduit et à éliminer toute aspérité en ponçant. Une peinture, en particulier une laque, ne peut être réussie que si elle est appliquée sur une surface parfaitement lisse. Le vrai peintre sait faire son enduit, c’est devenu aussi une spécialité.

Tapissier

Il pose des revêtements muraux comme le papier peint, le tissu, les plaques de liège ou d’autres matériaux de décoration. Le peintre tapissier sait peindre. Tout peintre ne sait pas nécessairement poser n’importe quel revêtement.

Solier

Poseur de revêtements de sol : moquette, linoléum, parquets, stratifiés…

Ravaleur

le peintre ravaleur travaille en extérieur sur échafaudage et refait les façades. Il peut œuvrer à des hauteurs importantes en nacelle.

Sableur

C’est une spécialité que l’on rencontre aussi dans l’industrie. Elle consiste à projeter du sable sur une surface pour la décaper de manière à ce qu’elle puisse être repeinte.

Façadier

Le façadier a pour mission de protéger, imperméabiliser et isoler l’extérieur des habitations. Après avoir monté l’échafaudage, le façadier protège soigneusement portes et fenêtres. Dans une machine à malaxer, il mélange des mortiers prêts à l’emploi avec de l’eau et du sable. Puis projette à la lance l’enduit obtenu sur les murs.

Il peut aussi appliquer successivement et manuellement différents enduits qu’il prépare lui-même. A l’aide d’une taloche, le façadier aplanit l’enduit d’un mouvement circulaire sur toute la surface.

Le façadier est également amené à fixer par collage et chevillage, des plaques d’ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur, à appliquer des produits liquides d’étanchéité, à fixer des accessoires décoratifs d’encadrement de fenêtres et de portes, à peindre, à restaurer de vieilles façades…

Nota Bene

Un peintre industriel peut dépanner en bâtiment si la peinture est appliquée au pistolet.

4f74b8a9c03b12df102885625269bea3DDDDDDD