Menu

Assistant(e) de direction

assistante de direction

Appellations ou comment appelle-t-on autrement un(e) assistant(e) de direction

Toute société a besoin d’un(e) assistant(e) de direction. Généralement on trouve ces différentes appellations :

  • Assistant / Assistante de direction
  • Attaché / Attachée de direction
  • Assistant / Assistante de direction bilingue
  • Assistant / Assistante de direction trilingue
  • Assistant / Assistante de manager
  • Secrétaire de direction
  • Secrétaire de direction bilingue
  • Secrétaire de direction trilingue
  • Co-manager
  • Office manager

Description du métier d’assistant(e) de direction

Le plus souvent le poste d’assistant(e) de direction est rattaché à un directeur, un cadre, des responsables ou à un service entier. C’est un(e) fidèle bras droit du dirigeant de l’entreprise, son plus proche collaborateur. L’assistant(e) de direction travaille sur l’ensemble des affaires liées aux tâches de son responsable. Ce professionnel organise et gère les informations internes et externes, parfois confidentielles. Il (elle) cordonne le travail de l’équipe administrative ou l’effectue en autonomie. Ce métier permet d’avoir un choix très vaste au niveau de la recherche d’emploi comme au niveau du recrutement parce que le poste d’assistant(e) de direction est très polyvalent.

Les diverses activités et compétences de l’assistant(e) de direction

Le manager peut se reposer sur l’assistant(e) principalement dans les domaines administratifs et relevant de l’organisation des activités, de la gestion et de l’information, des correspondances, de l’agenda… l’assistant(e) devra savoir gérer les priorités.

Les tâches principales de l’assistant(e) de direction sont : la gestion de la production, la coordination des projets, la diffusion et l’archivage des informations tels que des documents, des dossiers, des courriers, des comptes rendus. L’assistant(e) de direction organise les rendez-vous, les déplacements, le planning d’un directeur, effectue les accueils physiques et téléphoniques. Il (elle) prépare et organise les réunions (convocations, préparation des dossiers, réservation de salle ou de tout moyen de transport : avion, train, location de voiture…), traite et transmet les décisions, les notes de service, les contrats en interne et en externe. L’assistant(e) de direction est parfois amené(e) à effectuer des traductions et peut être amené(e)  à représenter la direction,  à agir ou à parler en son nom. Toutefois l’assistant(e) de direction suit toujours les instructions et doit respecter la hiérarchie.

Les compétences requises pour être une assistant(e) de direction sont :

  • Techniques de secrétariat (accueil physique, téléphonique)
  • Maîtrise des outils bureautiques et informatiques
  • Capacités de rédaction
  • Connaissance d’une ou plusieurs langues étrangères (multilinguisme)
  • Méthodes de classement et d’archivage
  • Connaissances techniques liées à son domaine de travail (par exemple droit, comptabilité, finances, commerce).

Un(e) assistante de direction se doit d’être :

  • Organisée
  • Rigoureuse
  • Discrète
  • Dynamique
  • Impliquée 

Circonstances et lieux de travail de l’assistant(e) de direction

L’assistant(e) de direction travaille dans le secteur privé ou public, dans les grandes ou petites entreprises, associations, collectivités territoriales. Il (elle) est en contact avec la direction, son équipe et les autres services de l’entreprise. Le plus souvent les horaires de travail sont réguliers et de journée.

Formation professionnelle pour devenir assistant(e) de direction

Pour ceux qui veulent effectuer ce métier il faut avoir un diplôme de niveau Bac+2 (BTS, DUT) en assistanat de direction, secrétariat trilingue, assistant(e) de gestion. Ce poste est également accessible avec un diplôme de niveau Bac (professionnel, technologique) en secrétariat complété par une expérience professionnelle.

Salaire et évolutions de l’assistant(e) de direction

Le plus souvent assistant(e) de direction gagne plus que le Smic. Le salaire dépend des fonctions et tâches d’assistanat qui lui seront confiées. L’expérience professionnelle accompagnée d’un complément de formation en droit, en ressources humaines, en gestion comptable et en langues étrangères peut permettre d’accéder à des postes à responsabilités.

Les autres métiers de ce secteur d'activité

1d8fcce4a4c04cd916b9baf46fae2e46]