Menu

Journée de solidarité : Comment ça marche ?

Date de publication : 21 mars 2016 / Catégorie(s) : Réglementation

Le principe pour l’ensemble des salariés : 

L’employeur fixe le jour retenu pour la journée de solidarité. Depuis le 16 avril 2008, celle-ci n’est plus par défaut le lundi de la Pentecôte. L’employeur peut opter pour un autre jour férié (exception faite du 1er mai) ou pour un jour de RTT ou un jour de CP. Si cette journée est offerte aux salariés permanents, le salarié intérimaire devra en bénéficier au même titre. 

Les spécificités des salariés intérimaires : 

Pour l’application de cette journée aux intérimaires, il convient de retenir le jour qui a été fixé pour les permanents de l’entreprise utilisatrice. Les intérimaires seront rémunérés pour la journée de solidarité travaillée auprès de l’entreprise utilisatrice en fonction du nombre d’heures effectuées. Cette journée sera alors payée à taux normal et sera facturée.

Afin de connaître avec précision les modalités de gestion de cette journée de solidarité merci de nous communiquer le jour retenu dans votre entreprise et de nous transmettre une copie de votre accord d’entreprise

Sur le même sujet